Lipoaspiration

La lipoaspiration consiste à prélever une graisse particulière, profonde, et qui n’a aucune tendance à disparaitre malgré l’amaigrissement grâce à l’utilisation de canules d’aspiration fines. Cette graisse est localisée à certains endroits du corps : culotte de cheval, hanche, abdomen, cuisse, genoux, bras, menton, etc.

Il est important de comprendre que la liposuccion n’est pas une méthode d’amaigrissement et n’a aucun effet sur l’aspect « peau d’orange », il s’agit d’un procédé de traitement des surcharges graisseuses localisées.

L’introduction de la canule mousse (non traumatisante) reliée à une source d’aspiration s’effectue par des incisions de 5 à 10 mm très discrètes. Le volume de graisse aspiré est variable d’un patient à l’autre. La quantité de graisse totale aspirée n’est pas le paramètre le plus important à prendre en compte.

En pratique :

Avant l’intervention, un bilan complet préopératoire est systématique. La liste des examens sanguins à effectuer vous sera communiquée avec votre devis médical.

Une consultation avec notre médecin-anesthésiste permettra de réaliser un examen pré-anesthésique et d’aborder avec vous toutes les questions relatives à votre anesthésie.

Tout traitement à base d’aspirine doit être arrêté dans les 10 jours qui précèdent l’intervention. L’arrêt du tabac est vivement recommandé au moins un mois avant la date de votre opération.

L’intervention s’effectue sous anesthésie générale, pour une durée de 1 à 3 heures selon la quantité de graisse à aspirer. Une gaine de contention est nécessaire jour et nuit pendant 4 semaines. Une prescription de séances de drainage lymphatique vous sera délivrée à votre sortie (comptez une moyenne de 10 séances).

Si vous résidez à l’étranger, prévoyez un séjour minimum de 7 jours en Tunisie afin que le suivi post-opératoire se fasse dans de bonnes conditions. L’hospitalisation en clinique dure de 1 à 2 jours en moyenne.

Les suites opératoires :

Les douleurs sont en règle générale modérées, l’œdème et les ecchymoses régressent en 3 semaines.

Le retour à la vie active est possible dès le 10ème jour post-opératoire et une reprise raisonnable du sport à 4 semaines. Il est recommandé de ne pas exposer au soleil les zones aspirées durant le premier mois postopératoire. Le résultat définitif est obtenu au 6ème mois.

Les imperfections de résultats :

Insuffisance de correction, asymétrie, irrégularité. Toutes ces imperfections peuvent faire l’objet de retouches chirurgicales dans un second temps.

Les complications possibles :

Comme pour toute intervention chirurgicale la lipoaspiration expose à des complications non spécifiques, inhérentes à la chirurgie : risques de l’anesthésie, complications thrombo-emboliques (phlébites, embolie pulmonaire), la survenue d’un hématome ou d’une infection.

Les complications spécifiques à la liposuccion :

  • Saignement : rare en dehors d’un trouble de la coagulation
  • Désordres métaboliques pour des volumes de graisse aspirés importants.