Lifting cervico-facial

Parmi les caractéristiques observées lors du vieillissement du visage et du cou, il existe un affaissement des structures cutanées, aponévrotique et musculaire. Le lifting cervico-facial a pour but de retendre ces structures contribuant ainsi au rajeunissement du visage de façon durable.

En cas de surcharge graisseuse (ovale du visage et double menton), une lipoaspiration première peut être associée. Au contraire, pour les visages « creusés », il est possible dans le même temps opératoire de restaurer des volumes par l’injection de graisse autologue ou lipostructructure. (Lire la fiche d’informations sur la lipostructure)

Le rajeunissement du visage ne peut se concevoir que dans le cadre d’une approche globale, c’est pourquoi tous les procédés dont nous disposons aujourd’hui peuvent être utilisés afin d’optimiser les résultats : injection de toxine botulique pour les rides, blépharoplastie pour les paupières, restauration des volumes, laser…

Les incisions sont dissimulées au niveau du pli de l’oreille et dans le cuir chevelu (tempes et nuque) restent très discrètes.

En pratique :

Avant l’intervention, un bilan complet préopératoire est systématique. La liste des examens sanguins à effectuer vous sera communiquée avec votre devis médical. Une consultation avec notre médecin-anesthésiste permettra de réaliser un examen pré-anesthésique et d’aborder avec vous toutes les questions relatives à votre anesthésie.

Tout traitement à base d’aspirine doit être arrêté dans les 10 jours qui précèdent l’intervention. L’arrêt du tabac est vivement recommandé au moins un mois avant la date de votre opération.

L’intervention s’effectue sous anesthésie générale, pour une durée de 3 à 4 heures.

Si vous résidez à l’étranger, prévoyez un séjour minimum de 10 jours en Tunisie afin que le suivi post-opératoire se fasse dans de bonnes conditions.

L’hospitalisation en clinique dure de 1 à 2 jours en moyenne.

Les suites opératoires :
L’œdème et les ecchymoses régressent en 15 jours à 3 semaines.
Une sensation de « tension » au niveau de la cicatrice peut persister plusieurs jours.
Une modification de la sensibilité peut persister pendant 1 à 2 mois.
La cicatrice s’estompe progressivement en quelques mois et doit être impérativement protégée du soleil.
Le retour à la vie active est possible dès le 15ème jour post-opératoire et une reprise raisonnable du sport à 6 semaines.

Les imperfections de résultats :

Elles concernent généralement la cicatrice qui peut évoluer avec le temps. Initialement discrète, elle ne disparait pour autant jamais et peut avoir tendance à s’élargir avec le temps ou à se modifier : adhérente, asymétrique, hyperpigmentée. L’évolution vers une cicatrice hypertrophique, voir chéloïde dépend de chaque patient et est totalement imprévisible.

En cas de lipoaspiration associée il peut persister une insuffisance de correction ou quelques irrégularités. Toutes ces imperfections peuvent faire l’objet de retouches chirurgicales dans un second temps.

Les complications possibles :

Comme pour toute intervention chirurgicale le lifting cervico-facial expose à des complications non spécifiques, inhérentes à la chirurgie : les risques de l’anesthésie, la survenue d’un hématome ou d’une infection.

Les complications spécifiques au lifting cervico-facial :

  • Parésie ou paralysie faciale par lésion d’une />branche du nerf facial
  • Nécrose cutanée localisée du fait de la tension qui s’exerce au niveau des sutures.