Implants capillaires

La calvitie peut toucher l’homme comme la femme. Le principe consiste à prélever des cheveux dans certaines zones du cuir chevelu épargnées par la calvitie et à les transférer selon des techniques variables, dont le choix dépendra d’une analyse précise de chaque patient.

La technique des microgreffes consiste à prélever au niveau de la couronne une bande de cuir chevelu de 8 à 10 cm de long sur 1 à 2 cm de large. Le prélèvement est ensuite fractionné en unités de quelques cheveux et implantées dans les régions dégarnies. Dans un premier temps, on observe en une quinzaine de jours une chute de l’implant puis une repousse du cheveu à 3 mois à une vitesse de 1 cm/mois. La densification de la zone de greffe est obtenue grâce à la multiplication des séances.

D’autres techniques plus « lourdes » de traitement de la calvitie peuvent être proposées : lambeaux de cuir chevelu, réduction de tonsure, lifting de cuir chevelu.

En pratique :

Avant l’intervention, un bilan complet préopératoire est systématique. La liste des examens sanguins à effectuer vous sera communiquée avec votre devis médical.

Une consultation avec notre médecin-anesthésiste permettra de réaliser un examen pré-anesthésique et d’aborder avec vous toutes les questions relatives à votre anesthésie.

Tout traitement à base d’aspirine doit être arrêté dans les 10 jours qui précèdent l’intervention. L’arrêt du tabac est vivement recommandé au moins un mois avant la date de votre opération.

L’intervention s’effectue sous anesthésie locale en deux temps (prélèvement de la zone donneuse puis réimplantation), pour une durée totale de 6 à 7 heures.

Si vous résidez à l’étranger, prévoyez un séjour minimum de 5 jours en Tunisie afin que le suivi post-opératoire se fasse dans de bonnes conditions.

L’hospitalisation en clinique dure 1 jour en moyenne.

Les suites opératoires :

La survenue d’ecchymoses (bleus), d’un œdème (gonflement) et de douleurs est très variable d’un patient à l’autre et s’estompent en quelques jours.

Les shampoings sont autorisés à partir du 2ème jour.

Le retour à la vie active est possible dès le 7ème jour post-opératoire et une reprise raisonnable du sport à 6 semaines.
(Lire notre fiche pratique : Après une séance d’implants capillaires)

Les imperfections de résultats :

Elles concernent généralement la densité de cheveux qui sera corrigée par une seconde séance de greffe capillaire.

Les complications possibles :

Comme pour toute intervention chirurgicale la greffe de cheveux expose à des complications non spécifiques, inhérentes à la chirurgie : risques de l’anesthésie, survenue d’un hématome ou d’une infection.

Les complications spécifiques à la greffe capillaire sont représentées essentiellement par les kystes épidermiques qui s’éliminent spontanément.